Le cas d’Exxelia : symbole de l’aliénation de notre souveraineté nationale

4.9
(17)

L’entreprise française Exxelia, qui produit des composants électroniques utilisés dans des domaines stratégiques comme la défense, l’aéronautique, le spatial ou le médical, est en passe de passer sous le giron américain. En effet, l’entreprise aérospatiale et électronique américaine Heico prévoit de racheter la pépite française pour la somme de 453 millions d’euros. Un rachat qui, s’il a bien lieu, entraînera d’importantes conséquences sur le plan économique et sur la souveraineté industrielle et militaire de notre pays. Surtout, il s’inscrira dans la continuité d’un dépeçage de nos fleurons industriels, qui prend forme depuis plusieurs décennies avec la complicité de nos gouvernements successifs.<