La démission de Draghi questionne l'avenir de l'euro

« Tempesta perfetta »(1) déclarait en un tweet Gentiloni, commissaire européen aux affaires économiques, à propos de la crise politique qui s’est amorcée en Italie. La formule semble opportune tant les nuages s’amoncèlent et couvrent peu à peu le ciel bruxellois : récession, fragmentation (2), inflation et dépréciation de l’euro. La démission de Mario Draghi […]

Continue reading